top of page
Rechercher

L'Entrepreneuriat Social est-il le grand frère de l'Entrepreneuriat Environnemental ?




Avez-vous jamais entendu parler d'entrepreneur.es environnementaux comme vous entendez parler d'entrepreneur.es sociaux... Non ? Mais alors où sont-ils/elles ?


Spoiler alert : ils/elles sont là !

Mais ces porteur.ses de projets sont souvent classé dans les entrepreneur.es sociaux, titre devenu "valise" pour toutes celles et ceux qui ont décidé de monter une activité autour de problématiques sociales et/ou environnementales. Le secteur de l'ESS est beaucoup plus ancré et organisé du côté social (ancrage historique plus ancien du travail social) que environnemental, qui tend à émerger mais qui n'a pas encore tous ses équivalents. Le secteur de l'entrepreneuriat social est donc bien le frère ainé du secteur de l'entrepreneuriat environnemental.

D'ailleurs, en France on travaille souvent sur l'un ou l'autre sujet, les projets qui souhaitent impacter autant une problématique sociale qu'environnementale est plutôt rare (car complexe) mais aussi parce que ces écosystèmes sont proches....mais différents.

Mais au final qu'est-ce qui les rassemble ?


Les règles de l'entrepreneur.e social (et donc environnemental) :


  • ils/elles créent une activité économique (une entreprise, start up,...)

  • la finalité de l'entreprise sociale et/ou environnementale est de répondre à un besoin social, sociétal et/ou environnemental mal ou peu satisfait par le marché.

  • cette activité est financièrement viable en autonomie (pas d'aides ou subventions de l'état)

  • une lucrativité limitée de la structure (une majorité des bénéfices reversés pour le projet et une répartition équitable des excédents)

  • une gouvernance démocratique ( ex: pouvoir de décision pas fondé sur la propriété du capital, échelle de salaire encadrée, ...)


Ces personnalités engagées mettent d'ailleurs souvent le doigt sur des opportunités d'actions, des problématiques non résolues ou mal résolues qu'elles se proposent de résoudre avec inventivité, en innovant ! On parle alors d'innovation sociale et environnementale (mais qu'on appelle innovation sociale) : faire émerger des solutions nouvelles aux grands défis de notre société !


Nota Bene : la performance de l'organisation est calculée sur l'impact social ou environnemental positif. C'est LE capteur primordial de réussite (je ferais plusieurs article sur l'impact et comment le mesurer et le piloter).



Pour aller plus loin : -Le baromètre de l'entreprenariat social 2021 présente les enjeux et les tendances du secteur de l’entrepreneuriat social en France et à l’internationale et promeut les bonnes pratiques du secteur.

-Mais aussi cet article de l'Avise sur l'entrepreneuriat social.

-Et aussi vous pouvez suivre le Mouvement Impact France ? (ancien MOUVES, Mouvement des Entrepreneurs sociaux qui à fusionné avec Tech For Good : ici), un des réseau les plus actif du secteur qui regroupe des entrepreneur.es sociaux, environnementaux et à présent des entreprises en cours de transition sociale et écologique.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page